Quelques alternatives pour booster votre taux de testostérone

Quelques alternatives pour booster votre taux de testostérone

Le taux de testostérone chez l’Homme est au moins sept fois plus important chez l’homme que chez la femme. Le faible taux dont cette dernière bénéficie influence sa fertilité entre autres, mais pour les hommes l’impact est beaucoup plus grand. Ils en ont donc plus besoin, et doivent trouver les astuces pour avoir un bon taux. La testostérone est produite pendant la grossesse du fœtus masculin, et s’arrête à l’accouchement. Et si jamais le taux est bas, il risque d’avoir des problèmes de libido, un physique mince voire frêle et bien d’autres soucis qui s’avèrent embarrassant pour beaucoup à l’adolescence, tout comme à l’âge adulte. Même avec une activité sportive les résultats sur les performances et le physique ne seront pas convaincants, d’où la consommation d’hormones de testostérone pour augmenter rapidement ce taux. D’ailleurs les stéroïdes aident beaucoup de sportifs même sans aucun problème de testostérone, mais avec une bonne alimentation ils peuvent également réussir à augmenter leur taux de testostérone.

alimentation testostérone

Des habitudes alimentaires naturelles et efficaces

Notre alimentation peut nous apporter tous les nutriments dont on a besoin, surtout lorsqu’elle est bien orientée. Pour la testostérone, l’on recommande de manger en quantité suffisante pour accumuler de bonnes calories. Il s’agit en clair, de consommer juste ce qu’il faut en protéines,  lipides et glucides. plusieurs commettent l’erreur de se lancer dans des régimes hyperprotéinés, mais le mieux c’est de réguler cette consommation citée plus haut en quantité suffisante, et votre taux de testostérone sera au top-niveau.
Pour cela, il faut consommer les bonnes graisses, car cruciales pour la production de testostérone. Le cholestérol est également important, puisqu’il permet à l’organisme de générer des hormones stéroïdes. Quant aux choses à éviter formellement, il y a le lait de vache qui aide plutôt à la production d’hormones féminines, et le soja.

Judo

Articles similaires

Lire les nouvelles x